Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience de navigation
Ok Plus d'info

Testimonial Galloo

Galloo

Ardovlam a installé la détection incendie au e site de la société de recyclage Galloo à Gand

"Le coût d'une installation ne vaut pas les conséquences d'un incendie"

Les images fait d'un chantier naval au Bangladesh par Tom Waes montrent comment les ouvriers doivent travailler dans les conditions les plus misérables pour démanteler les navires. Chez nous, il est heureusement beaucoup plus convivial. Galloo à Gand est la seule entreprise d'Europe occidentale qui démantèle les navires désemparés. "Les images ont réveillé le monde. Mais nous sommes un pionnier dans le domaine de l'innovation et des processus de production durable depuis des années", déclare Jasper Torreele, responsable de la communication chez Galloo. "Cela inclut également une détection incendie qui fonctionne parfaitement, une chose essentielle pour notre sécurité et celle des entreprises avoisinantes."

Galloo a été fondée en 1939 par Jozef Galloo. 2019 sera une année festive, car la société aux racines flamands occidentale aura alors 80 ans. Initialement, les textiles, la ferraile et même les os ont été recyclés. Au fil des ans, Galloo est devenu l'une des plus importantes entreprises de recyclage en Europe occidentale et s'est spécialisé dans le recyclage des véhicules, des plastiques, des métaux, des équipements électroniques en fin de vie et des épaves de navires.

Le site à Gand comprend la réduction et la conversion de voies fluviales et maritimes vers de nouvelles matières premières. "Nous avons récemment atteint la norme de recyclage européenne la plus stricte. Nos navires sont décomposés dans le respect des personnes et de l'environnement, conformément aux normes de qualité très strictes", dit Jasper fièrement.

Approche préventive

Mais comment l'entreprise de recyclage s'attaque-t-elle réellement à la démolition d'un tel navire? "Tout d'abord, le revêtement et les substances dangereuses telles que l'huile, le carburant et éventuellement l'asbeste sont éliminés. Ensuite, nous découpons la superstructure des navires en coupant avec un chalumeau. Enfin, nous hissons le navire sur une pente. Là, nous le coupons avec des ciseaux mobiles, jusqu'à ce que tout le fer soit prêt pour le four de fusion", explique le responsable de la production Percy Smits.

Le site de Galloo à Gand est sans aucun doute exceptionnel, pas seulement à cause des majestueux navires qui se trouvent sur le quai. La zone située le long du quai maritime - où les métaux sont stockés pour l'exportation - est sensible aux incendies. "Après un incident en 2016, nous avons décidé d'installer une caméra thermique du côté de la démolition et du chargement. Nous voulons pouvoir intervenir avant qu'un incendie ne se produit. Après tout, en cas d'incendie, une partie de la matière première est perdu et nous souhaitons naturellement éviter toute sorte de nuisance."

Caméras high-tech et un suivi permanent

Mieux vaut prévenir que guérir. Galloo a contacté Ardovlam, qui fournissait auparavant une caméra thermique mobile au siège à Menen. A Gand, ils ont installé 2 caméras PTZ fixes motorisées d'une portée de 950 mètres pouvant déterminer la température de -40° C à 550° C. Les caméras surveillent l'ensembre de la zone industrielle et effectuent des mesures de températur sur les tas d'immondices au cours d'une certaine période. 

"En cas de hausse montée en température et même avant un véritable incendie, nous recevons un message et les images sont envoyées. Le système tient également compte des activités sur le terrain et des heures de travail du personnel, afin que l'alarme ne se déclenche pas inutilement. Prix-qualite c'est un des meilleurs produits sur le marché et c'est précisément pour cette raison que le producteur est également le principal fournisseur de l'armée américaine", déclare Karel Declercq, responsable de projet chez Ardovlam.

Après l'installation, Galloo a eu plusieurs contacts avec le helpdesk d'Ardovlam pour affiner la détection. "Dès qu'une alarme s'est déclenchée, Ardovlam a imédiatement réagi et a éliminé tous les déclencheurs de fausses alarmes. La coopération se déroule bien et nous somms également impressionnés par leur approche professionnelle, car nous nous rendons compte que la détection incendie sur un terrain comme le nôtre est un défi", selon Percy Smits.

La voie du progrès

Grâce à tous ces efforts, Galloo se distingue des autres joueurs. La société est désormais certifiée ISO9001 et ISO14001 mais souhaite aller encore plus loin. "Nous privilégions le recyclage à 100%. Cela ne peut pas sembler réalisable, mais nous avons l'ambition de réduire tous les flux à leur fraction la plus pure et de les utiliser ensuite comme matières premières. Pour nous, rester immobile n'est pas une option", conclut Jasper Torreele.