Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience de navigation
Ok Plus d'info

Testimonial Bioscape

Bioscape

Incubateur Bioscape Gent a fait appel au savoir-faire de Roulers

Ardovlam protège le parc technologie Bioscape contre le feu et le cambriolage

La Belgique est un leader en biotechnologie. Près de 200 entreprises développent dans notre pays des médicaments pionnier, de simples tests de détection de maladie et des dispositifs médicaux qui changent notre santé. A Gand, la famille Mariën a ouvert un nouveau campus de biotechnologie qui offre de l'espace aux entreprises en croissance et aux scale-ups. Ardovlam a installé la détection incendie et intrusion. "Surtout l'ampleur du projet, environ 16.000m² de bureaux et de laboratoires en particulier, a rendu la tâche tout sauf facile", explique Danny Depuydt, responsable du projet chez Ardovlam.

Bioscape vies specifiquement les jeunes entreprises qui développent un produit ou une technologie médicale et qui ont besoin de plus d'espace et de laboratoires de recherche. Actuellement il y a 5 entreprises et 250 employés actifs. L'incubateur se trouve à un jet de pierre du parc technologie de Gand, où travaillent déjà 9.000 scientifiques. Outre une excellente réputation en tant que centre de connaissances, Gand dispose désormais d'une infrastructure ultramoderne pour des recherches innovatrices. 

Les travaux ont duré exactement quatre ans. L'immeuble de bureaux originel a été rénové et trois nouveaux blocs ainsi qu'un parking spacieux de trois étages ont été ajoutés. "Les immeubles de bureaux sont toujours conçus de la même façon. En désignant un technicien chargé de la détection incendie et intrusion, nous avons pu garder une vue d'ensemble et, au fur et à mesure du déroulement du projet, il a progressé beaucoup plus rapidement que d'habitude", reprend Danny.

Le nouveau campus de biotechnologie abrite plusieurs laboratoires où des expériences sur les produits inflammable sont régulièrement effectuées. En cas de problème, une détection incendie qui fonctionne correctement peut sauver des vies. "Contrairement aux pièces générales, les laboratoires ont été livrés non-équipé. En conséquence, nous avons pu estimer tardivement le nombre de sirènes nécessaires. Avant la mise en service du bâtiment, nous avons installé 12 sirènes supplémentaires par étage afin que l'alarme puisse être entendue de manière audible pour tous et partout.

Les entreprises actives à Bioscape paient des frais de service mensuels pour la l'entretien des espaces communs et du parking partagé. "De bonnes conventions sont nécessaires en raison des nombreuses activités et le progrès continu. Les bâtiments ainsi que la détection incendie sont donc gérés de manière centralisée par un gestionnaire d'installation. Elle peut toujours nous contacter avec des questions mais nous venons également sur place s'il apparaît que l'installation doit être encore affinée. Nous sommes, par exemple, récemment intervenus pour ajuster le protocole d'intrusion strice", explique le responsable du projet.

Détection incendie:

  • 4 centrales MD2400 séparées (3 bâtiment principaux et parking)
  • 900 détecteurs, 79 boutons poussoir et 96 sirènes
  • Conforme à la norme S21-100

Détection intrusion

  • Satel Integra 64 centrale quie peut également être géré à distance
  • 52 détecteurs dual, 56 contact magnétiques et 6 sirènes intérieures

Les atouts d'Ardovlam:

  • Approche efficace et rapide et point de contact unique
  • Détection incendie dans plusieurs bâtiments, mais pourtant gérée de manière centralisée
  • Conseil et ajustements, même après la mise en service