Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience de navigation
Ok Plus d'info

Ardovlam houdt u op de hoogte

Le tout premier technicien d'Ardovlam prend sa retraite

Le 28 novembre, Gino Vanneste, l'un des tout premiers employés, a définitivement tiré la porte d'Ardovlam derrière lui. Une porte différente de celle dans laquelle il est entré il y a 29 ans. Parce qu'au début, ce bureau était un container dans la prairie. "Aprais quelques moins, nous avons déménagé dans un bâtiment où nous avions tous notre propre bureau et où je mettais encore l'électricité. Il y avait aussi une petite cuisine et notre stock était dans le garage."

Avant, Gino avait travaillé pendant 7,5 ans chez Limotec, qui est toujours l'un des principaux fournisseurs d'Ardovlam. "Dans les premières années d'Ardovlam, nous distribuions uniquement le matériel de Limotec". Au fil des années, d'autres marques et techniques ont également été ajoutées à l'expertise d'Ardovlam. En conséquence, les techniciens doivent aujourd'hui connaître de nombreuses autres installations. Pour diviser les connaissances, une structure a été élaborée avec une équipe TPS (spécialiste technique des produits).

Ces derniers mois, Gino n'est pas allé souvent sur route pour des interventions, mail il a surtout travaillé au siège principal. "J'ai toujours fait mon travail avec plaisir. Résoudre des problèmes, un client satisfait, pouvoir aider un collègue, donner des formations aux collègues, obtenir un 'merci' sincère; cela m'a toujours donné beaucoup de satisfaction."

Après sa retraite, il s'attend à obtenir cette satisfaction en passant beaucoup de temps avec ses petits-enfants. "Je remarque le lien que mes propres enfants ont avec leur grand-mère." Bien qu'il ne semble pas que Gino se reposera sur ses lauriers, car nettoyer le garage, isoler le grenier, faire des petits boulots chez les enfants et continuer m'occuper à l'électronique sont également des tâches sur son planning.

Pour les collègues, il a encore de bons conseils: "Continuez à investir en vous-même. Vous pouvez toujours  apprendre de plus. Et assurez-vous d'un bon rapport avec vos collègues. Ne parlez pas de l'un de l'autre, mais avec l'un l'autre. Un peu d'humour est également important, ce qui adoucit parfois les conditions de travail."

Juste pour dire que les blagues du lundi, une spécialité de Gino, nous manqueront.